Il y avait bien longtemps qu’on n’avait entendu parler de constructeur chinois en Europe. Vous vous souvenez de Brilliance sans doute, le projet a capoté avec un crash test allemand…Bon force est d’admettre que les Chinois n’étaient pas encore prêts pour le marché européen, mais pendant ce temps ils ont creusé leur trou dans les pays en voie de développement. Ainsi en Océanie, dans les pays d’Afrique, en Asie également malgré la présence des Japonaises, les constructeur comme Great Wall avec ses pick up bon marché ont réussi à se faire une petite clientèle.

Quid de l’Europe?

Je savais que les Chinois reviendraient tôt ou tard, dans cinq ans, c’est exactement le cas on dirait. Et cette fois-ci tirant de l’expérience passée de son compatriote Brilliance, Chery associé avec un investisseur israëlien vient tenter sa chance en Europe avec la marque Qoros,

Quels sont les atouts de Qoros? D’abord avec la crise, les consommateurs veulent du pas trop cher de qualité (c’est antithétique), mais on utilise le prix pour attirer une clientèle. Les Chinois reproduiront les deux vagues d’invasion japonaise et coréenne. Chery a débauché du personnel des principaux constructeurs allemand et italiens pour l’aider à paufiner sa voiture.

Ce transfert de technologie couplé à la vitesse d’apprentissage des Chinois va produire quelque chose d’intéressant. En effet, j’ai entendu dire il y a cinq ans déjà que la Chery A1 démontée pour analyse en France était déjà pas mal. Aujourd’hui, je pense qu’un palier est franchi.

Un second échec sera très mauvais pour les constructeurs chinois, donc maintenant l’échec n’est pas une option.

Une histoire de Q

Les Allemands toujorus prompt à dégainer pour protéger leur précarré viennent d’intenter une action en justice contre Qoros pour l’usage de la lettre Q.

{ 0 comments }

Le marché de l’occasion en Chine

by admin on 13 janvier 2012

Dans les colonnes de VoitureChinoise.org, on vous parle souvent de modèle en particuliers, mais moins du marché de l’automobile en Chine et encore moins du marché de l’occasion.
Or il est très intéressant de voir comment se comporte ce marché qui a une influence sur le marché du neuf.

Le marché du neuf dépend du marché de l’occasion

La durée de vie d’un véhicule oscille entre 100 000 et 200 000 km, et dans ce laps de temps il peut être revendu plusieurs fois. Une tranche de la population ne peut se permettre de payer un véhicule neuf même à crédit, et donc préfère acheter un véhicule usagé et donc ayant une décote. Les vendeurs ayant vendu leur véhicule usagé peuvent donc avoir à leur disposition une somme d’argent qui va leur financer l’achat d’un véhicule neuf. Ainsi il y a un transvasement de liquidité si je puis me permettre cette expression.

Le marché de l’automobile en Chine

La Chine étant un pays nouvellement industrialisé et dont le marché de l’automobile a commencé à grandir dans les années 80, à cette époque il ne peut y avoir que le marché du neuf. A la différence des pays occidentaux, il y avait surtout des fabricants locaux produisant des voitures il est vrai loin des standards des pays développé. Les voitures on va résumer sont de moins bonne qualité, les conducteurs sont moins doux sur l’embrayage, avez vous monté dans un taxi shanghaien dans le milieux des années 2000? pauvre embrayage…

Le marché de l’occasion en Chine

Il faut savoir que dans les milieux des années 2000, le marché de l’occasion en Chine était encore balbutiant, et la particularité de ce marché était qu’il était composé de voiture d’occasion purement chinois, et issues de joint venture. Les Chinois ont un rapport différent à leur voiture  et considère comme un investissement sur du long terme, et ainsi la valeur de leur véhicule ne diminue pas aussi rapidement qu’en Europe par exemple. Mais dernièrement il y a un boom observé.

On y trouve de tout et n’importe quoi

Comme tout marché naissant, il y a peu de règles et de législation, vous risquez donc de trouver de très mauvaises affaires, comme de très bonnes. Il n’y a pas de cote Argus, donc c’est un peu la jungle et il vaut mieux avoir dans sont entourage quelqu’un qui s’y connait pour ne pas se faire avoir.

Ainsi plutôt que d’acheter une voiture d’occasion en Chine, vu la faible décote (une voiture de 5 ans perd seulement 50% de sa valeur), ne serait-il pas plus intéressant d’acheter une voiture chinoise neuve avec toutes les garanties avec? Je vous laisse faire le choix.

Je pense que les bonnes occasions concernent les voiture d’origine étrangères plus fiable de fabrication et conception. Et que pour les voiture purement chinoise, il vaut mieux acheter une voiture neuve car ces dernières sont bon marché. Ainsi on peut considérer que les Jetta, et autre Buicks sont des voitures à privilégier, ce sont les équivalent de Renault Occasion ou Opel Occasion de chez nous.

Notons qu’il y a des débouché inattendu pour les voitures d’occasion chinoises, en effet, dans les pays du Maghreb, au Madagascar, il y a une demande pour des voitures d’occasion chinoise, ce qui permet d’écouler une partie à l’étranger, mais c’est surement une goutte d’eau par rapport à l’immensité du marché chinois.

Quand le marché de l’occasion chinois pourra-t-il être comparable à la France?

Je pense que quand il y aura une cote Argus avec tous les services garantis derrière, le marché de la voiture d’occasion sera plus sain.

 

 

 

{ 1 comment }

2010 China-Anting Automotive Design Conference & Workshop

Cet article a été écrit par notre correspondant en Chine Urs Stemmler. toutes les photos sont la propriété de la société e:motive.

China-Anting Summit Entrée

e:motive a participé du 21 au 26 novembre à la conférence et le workshop
suivant celle-ci.
Elle a a été organisée par M Fu du « Tongji Automotive Design & Research
Institute »
La conférence c’est tenu dans le « Shanghai Automotive Exhibition Center » de
la « Shanghai Auto City » à l’ouest de la ville.

Le choix des speakers était prestigieux, la qualité des exposés très haute et la
quantité d’information présentées impressionnante.
Près de 200 personnes étaient présentes, et dans la halle d’entrée, Tongji et
e:motive ont eu la possibilité d’exposer leurs projets.

China-Anting Summit Audience

Les discours étaient tous suivis d’une discussion entre le panel des
intervenants et complétés par un Q&R avec le public.

China-Anting Summit Panel

Tongji nous a montré une sélection d’études de forme automobile de simple
courbure, donc fait de matériaux qui ne se déforme dans une seule direction

China-Anting Summit Exposition

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

China-Anting Summit Maquette

e:motive a amené des maquettes en 1/5 ième et des panneaux de présentation
d’un projet de recherche concernant la mobilité urbaine en Chine dans 5 ans.
Les détails sont expliqués sur notre site www.e-motive.asia.

China-Anting Summit stand e:motive

China-Anting Summit stand e:motive

Voici quelques photos de nos maquettes 1/5, qui ont été finies sur place avec
l’aide de la société STEP (http://step-automotive.com/)

China-Anting Summit Step Automotive

China-Anting Summit Step Automotive

China-Anting Summit Step Automotive

China-Anting Summit Step Automotive

Suivant un résumé des thèmes abordés par le speaker lors de la journée:

Misono Hideichi

China-Anting Summit Misono Hideichi

China-Anting Summit Misono Hideichi

Président et PDG de TECNO ART RESEARCH CO. LTD, lié à Toyota Design
Group
- Good Design Award: Korea #1, loin devant le Japon
- les différences entre les attentes des designer et le client final
- l’arrivé de nouveau typologies de design et personnes dans le monde design
(solutions design, etc…)
- comment juger une nouvelle solution: PASS (proportions, architecture,
surfaces, spécificités)
- exemple de la Prius evolution d’un pionnier vers un « trendsetter » vers un
« trend fixer »- réflexion sur la réalité des VE par rapport à leur performances réelles >
quelles champs d’application pour le VE, hybrids, pile à combustible
- le process design: la relation entre la volonté et la capacités du designer, en
dépendance de sa positions dans la hiérarchie de l’entreprise

Martin Smith

China-Anting Summit Martin smith

China-Anting Summit Martin smith

Chief Advisor, e:motive
Discours basé sur notre projet mobilité électrique urbaine futur avec
interprétation des résultats par rapport à la situation chinoise vers 2015.
En général, l’attente des futurs clients ne va pas vers des véhicules petits à
utilité réduit.
On attend très clairement des véhicules d’une certaine taille extérieure, offrant de
la place pour les passagers et un peu de bagages, et de la sécurité.

Samuel Chuffart

China-Anting Summit Samuel Chuffard

China-Anting Summit Samuel Chuffard

Responsable Design chez « Icona », entreprise de développement automobile
nouvellement implanté à Shanghai
- partenariat avec des entreprises italiennes
- diversité du marché automobile en Chine
- question sur l’identité et le message d’une marque dans ce marché divers et
complexe
- solution entre créativité et expérience

Shizuki Kajiyama

China-Anting Summit Shizuki Kajiyama

China-Anting Summit Shizuki Kajiyama

Yanfeng-Visteon Automotive Trim Systems Co. Lts., Design Studio Manager
- green concept design
- l’importance vitale des aspects verts
- la responsabilité et les possibilité écolo en Chine
- le développement des « smart grid » en intégrant production, consommation,
circulation, habitations en échangeant des fonctions le long de la journée
- l’apparition des matières vertes pour les composants automobiles, qui
deviennent de plus en plus recyclables
- la demande forte pour des matières légères
- le développement  du private mobile space avec les possibilités de la
connectivité haute débit
- présentation d’un véhicule concept en résumé des recherches

Li Tienan

China-Anting Summit Li Tie Nan FAW

China-Anting Summit Li Tie Nan FAW

Responsable Département Design FAW, producteur de la fameuse « Red Flag »
- présentation de la gamme actuelle
- rappel de l’histoire de la marque
- démonstration du langage design à travers la face avant et arrière, et le
proportions en vue latérale
- explication des liens entre la culture et l’architecture chinoise et les éléments
de style du la voiture
- présentation d’un grand nombre de croquis style de la voiture actuelle
- aperçu d’un futur possible de la marque avec déclinaison produit vers les
SUV (marché en plein croissance en Chine), voiture de sport et mini-bus
(existant dans le passé)

Shin Sano

China-Anting Summit Shin Sano

China-Anting Summit Shin Sano

Fondateur de « Sano Research » aux USA, travaillant en partenariat avec le IIT
Institute of Design
- innovation à travers la réflexion « design »
- s’implique dans le process de development dès le tout début – dans la
phase avancée, où il faut innover
- en regardant d’un angle différent, en connectant les choses, avec des limites
entre les choses qui se perdent
- le rôle du designer change en ce moment, apparition de direction comme la
« brand identity strategy » etc
- l’environnement du designer devient plus complexe > le designer doit
connecter les choses et redonner de l’ordre
- honnête, subtilité, ironie
- explosions de choix, convergence de produit et services (iPod/iTunes)
- on sait de mieux en mieux faire des choses, mais ça devient de plus en plus
difficile de savoir quoi faire…
- passage vers un design de systèmes, pas d’éléments individuels

Narendra Karadia

China-Anting Summit Narendra Karadia

China-Anting Summit Narendra Karadia

Design Director, Technicon Design
- les attentes clients par rapport à leur propres qualités
- établissement d’une direction design basée sur ces attentes
- dynamique, honnêteté, robuste, fiable, valeur
- seulement les OEM les plus intelligents vont survivre

Bumsuck Lim

China-Anting Summit Bumsuck Lim

China-Anting Summit Bumsuck Lim

Professeur à l’Art Center College of Design » aux USA
- historique des problèmes de la circulation urbaine basée sur les chevaux
- la solution était la voiture!
- la solution actuelle est une voiture différemment pensée
- les VE permettent de remanier le package et d’arriver à une utilisation de
l’espace plus intelligente
- explications de la popularité continue de la forme du tricorps à travers une
explication historique.
- appel a sauver la planète

Ding Ning

China-Anting Summit Ding Ning

China-Anting Summit Ding Ning

Senior Technical Engineers of Autodesk Alias
- démonstrations des derniers produits d’Autodesk
- explication de leur intégration dans le process développement automobile

Richard S. Chung

China-Anting Summit Richard S Chung

China-Anting Summit Richard S Chung

Design Director, Johnson Controls
- le but de l’opération design est la vente de produit
- sélection d’exemple positives et negatives interessants
- la responsabilité des designers dans le résultat
- le design devient un outil d’affaire stratégique
- le besoin d’avoir des designers parmi la tête de l’entreprise
- l’équilibre nécessaire entre le design « pure » et le demande commerciales
- repenser, re-ouveller, répondre

Yan Yang

China-Anting Summit Yan Yang

China-Anting Summit Yan Yang

Professeur en Design Industriel, Tsinghua University de Pékin, Academie d’art
et design
- utiliser le design pour accroitre la mobilité
- l’explosion de nombre de véhicules dans les villes chinoises crée des
problèmes de circulation et stationnement gigantesques
- la taille des véhicules est critique, et aussi son intégration dans le réseau
publique à travers le « park & ride »
- des solutions de véhicule de taille réduite à usage commun « shared vehicle »
peuvent contribuer à soulager la situation
- présentation de résultats de recherche design véhicules allant du « trottinette »
à la micro-voiture de sport verte

Li-Chih Fu

China-Anting Summit Li Chih Fu

China-Anting Summit Li Chih Fu

Professor, School of Automotive Studies, Tongji University à Shanghai
- recherche sur un concept de VE
- aspect marché, technologie, style de vie
- 1985: avoir un voiture ou pas, 2000: PLUS cher = mieux, 2015: plus
intelligent!
- apparition de la tendance verte, très forte chez les jeunes
- demande ve très différente en ville et côté rurale (distance franchissable, prix)
- demande ve très différente entre transport publique/semi-publique et privé

- marché de niche dans les quatre sous-marchés
- difficulté technique en suspend
- concept d’un châssis dédié et des carrosseries variables
- atteindre des différents cible clients avec des composant modulables par
marché
- la solution doit être raisonnable et aussi évoquer des émotions
- la vente se fera en Chine dans un marché libre
- présentations de projets commun avec d’autres universités et sponsorisé par
l’industrie
- le but: une vie durable, donc inspiration de formes naturelles et
transpositions vers des concepts esthétiques véhiculaires

Workshop

Suivant le séminaire, un workshop pratique design automobile s’est tenu pour
le reste de la semaine.

China-Anting Summit Workshop

China-Anting Summit Workshop

Une trentaine d’étudiants et professionnels ont appris les bases de process
design, autant à travers des démos sur écran que à l’ancienne, sur papier

China-Anting Summit Workshop

China-Anting Summit Workshop

Dirigé par M Bumsuck Lim, Tim Hunziker (Art Center aux US), et Fred Han de
emotive, ont assisté les étudiants dans leur démarches.

China-Anting Summit Workshop

China-Anting Summit Workshop

Des périodes de recherches et sketch se sont suivies de présentations-critiques
pour arriver à un résultat présentable et défendable.

China-Anting Summit Workshop

China-Anting Summit Workshop

Présentation finale avec quelques exemples de travaux

China-Anting Summit Workshop

China-Anting Summit Workshop

Voiture chinoise concept car

Voiture chinoise concept car

Voiture chinoise concept car

Voiture chinoise concept car

Voiture chinoise concept car

Voiture chinoise concept car

Voiture chinoise concept car diplome

Voiture chinoise concept car diplome

Voiture chinoise Photo de groupe

Voiture chinoise Photo de groupe

Distributions des certificats avec félicitations, suivi de la photo groupe
obligatoire!

{ 6 comments }

Projet e:motive Jadewave / Bluewave

Cet article a été écrit par notre correspondant en Chine Urs Stemmler. toutes les photos sont la propriété de la société e:motive.

Dans le Confucianisme, base de la culture chinoise, le leader doit montrer
l’exemple.
Le gouvernement chinois est en train de promouvoir la cause verte,
notamment en poussant le constructeurs automobiles locaux dans la direction
des véhicules électriques.
Nous avons donc créé un avant-projet de véhicule d’état pour les dirigeant
chinois à connotation verte, en complément du bien connu « Red Flag ».

Jadewave concept car

Jadewave

Notre projet donne un « véhicule de communication » dans ce sens en invitant
les dirigeants à utiliser eux-mêmes les moyens de transport qu’ils demandent
au peuple de favoriser.
C’est un double projet, avec une version à empattement longue pour les
hauts fonctionnaires jusqu’au Président, à propulsion électrique. Elle s’appelle
« Jadewave ». Voir la vidéo de la Jadewave

Jadewave Interieur

Jadewave Liaison au sol

Puis il y a la version de « série » à empattement réduit nommé « Bluewave », pour
la vente au grand publique, c’est à dire les dirigeants d’entreprise, VIP, etc.
C’est version est à propulsion hybride, avec un moteur thermique de type
rotative, pour les longue trajet à haute vitesse, et une propulsion électrique
pour la ville et les basses vitesses.

Bluewave

Bluewave Liaison au sol

Cette configuration en double projet permet d’imaginer une dimension
industrielle car le nombre de véhicules ne se situe plus dans la centaine
comme pour la « Red Flag ».
La Jadewave deviendra la version « fait main » de la voiture de série Bluewave,
qui par sa production en série permet de lancer le projet.
Nous avons travaillé avec des partenaires pour les différents aspects de la
voiture, notamment pour la propulsion électrique, les batteries et la structure,
entièrement en carbone.

Bluewave Calcul Choc

Les calculs de choc sont en cours.

Bluewave Calcul Choc

Les détails du projet peuvent être téléchargés sur notre site www.emotive.
asia sous l’onglet « Jadewave ».
Pour illustrer le style exterieur, nous avons créé deux maquettes en 1/5 dans
nos ateliers à Hong-Kong, en utilisant notamment nos moyens informatiques et
prototypage rapide.

Bluewave Maquette

Bluewave Clay

Le projet est actuellement en exposition à Guangzhou; et nous avons noté un
certain intérêt par des investisseurs chinois à cause de son aspect vert-industriel.

Bluewave Exposition

{ 1 comment }

SAIC s’invite au capital de GM

by admin on 22 novembre 2010

General Motors a été réintroduit en bourse hier et a récolté la somme de 22 milliards de dollars. C’est un grand succès quand on sait qu’il n’y a pas si longtemps General Motors a été mis en faillite. C’est sans doute la plus grande introduction en bourse de l’histoire.

La Maison-Blanche avait injecté 50 milliards de dollars pour sauver le mastodonte centenaire. Cette injection en masse de liquidités a de quoi surprendre dans un pays ultralibéral, mais dans le cas suivant était pour sauver plus de 100 000 emplois.

Ce bilan peut concerner directement General Motors, mais si on compte aussi les sous-traitants c’est de  plusieurs millions d’emplois dont il s’agit.

Barack Obama qui vient de subir une cuisante défaite électorale, peut ainsi se targuer d’avoir réussi à renflouer le plus grand employeur du pays.

Maintenant General Motors va devoir voler de ses propres ailes et se concentrer aussi bien sur le marché américain de l’automobile que sur le marché chinois, SAIC vient en effet de prendre 1 % du capital de General Motors.

Il est intéressant de voir comment SAIC s’y  prendra  pour développer ses produits en Chine. Est-ce que son alliance avec General Motors en Amérique sera de nature capitalistique seulement, ou alors SAIC va-t-il en profiter pour vendre ses produits hors de la Chine ? Il est encore trop tôt pour le dire, de toute façon il a beaucoup déjà à faire en Chine.

{ 1 comment }

Selon un article de Comment ça marche, près de 30% des internautes commanderaient leur voiture sur Internet. Il s’agit de voiture neuves bien sûr.
Quels sont les critères de choix de ce mode d’achat?

1/on attend qu’acheter sur Internet coûte moins cher, c’est vrai plus besoin de show room

2/Les délais seraient raccourcis, faux les délais ne seront pas raccourcis d’autant, j’essaye actuellement d’acheter une Logan 7 places, il faut attendre deux mois…le fait de mettre des voitures à vendre sur Internet ne fera pas changer les lois de la logisitque du flux tendu. D’autant qu’on s’achemine vers une mode de personnalisation à outrance de la voiture.

3/Facilité d’acheter une voiture non disponible localement, à moins que vous ne vouliez vraiment une voiture spécifique (une voiture chinoise??), je ne vois pas pourquoi la mondialisation ne vous permet pas d’avoir la voiture que vous voulez.

Suivent ensuite d’autres paramètres allant contre le désir d’acheter en ligne, la peur du manque de transparence. Mais il faut savoir que pas n’importe qui peut vouloirpayer plus de 10000 euros par internet…

{ 2 comments }

Geely sur Morning Glory

by admin on 14 août 2010

J’ai découvert ce site et j’ai trouvé vraiment sympa et intéressant le concept de présentation de l’actualité économique par deux nanas super sexy. Voici un résumé de l’actualité de Geely de l’époque où ce dernier achetait Volvo.

Geely from morninglory on Vimeo.

Chery
Geely
Dongfeng

{ 0 comments }

Salon Shenzhen Hong Kong 2010

Salon Shenzhen Hong Kong 2010

Ce billet est rédigé par Urs Stemmler Designer installé à HongKong, photos de LAU Kaming prêté à titre grâcieux.

Ce 14e « Shenzhen-Hong Kong-Macao International Auto Show » était international dans le sens de l’offre de véhicules issues des producteurs et marques domestique ainsi qu’internationale. Il n’était pas vraiment international dans la mesure ou il n’y avait quasiment pas de panneaux écrits en alphabet, et les informations étaient présentées en Chinois uniquement pour la majorité. Aussi la composition des « visiteurs » peut surprendre un étranger: Au moins la moitié des personnes présentes étaient issues des services de sécurité, en civil bien entendu, épaulant les hôtes et hôtesses habillées selon leur stand.

Pour le reste, des professionnels, des journalistes, des fanatiques de voitures, des fanatiques des jolies filles avec équipement de photo pro (rapport voitures/filles au moins 4/1), et puis des familles entières sur 3 générations, ce qui est un peu différent des salons occidentaux. Très différent aussi, le niveau sonore – assourdissant, il n’est pas possible de converser avec un de ses amis. Entre les musiques et les annonces criées des filles des stands opposées, c’est insupportable dans les couloirs. Sur les stand au moins on entend qu’une sono… Pour téléphoner, il faut carrément sortir des halles.

[click to continue…]

{ 0 comments }

Dans un précédent post, j’évoquais le départ de Urs Stemmler parti développer les activités d‘Estech Design, aujourd’hui j’apprends qu’il travaille à l’Université de Hong Kong, et a cofondé e:motive. Je l’ai joins pour une interview pour nous éclairer un peu plus sur les voitures chinoises, et l’avenir de leur présence en Europe.

VoitureChinoise : Salut Urs, merci d’accepter pour l’interview.

Urs Stemmler : Merci Yvon de le proposer et pour ton intérêt dans e:motive.

urs-stemmler

VC : Que fais tu de passionnant par rapport au marché chinois?

US : E:motive se positionne en tant que consultant design automobile spécialisé dans les véhicules à propulsion alternative.
Nous voyons en effet le besoin et une volonté autant du gouvernement que du consommateurs chinois pour des véhicules non conventionnelles.
Nos clients bénéficient de notre compétences en design automobiles et du soutien en ingénierie mécanique et électrique de l’université Polytechnique de Hong Kong.

VC : Urs je t’ai connu chez Estech Design, maintenant tu es chez e:motive, comment s’est faite la transition?

US : La transition s’est fait naturellement suite au changement de la stratégie « Asie – Inde/Chine » d’Estech Design, donnant préférence à son développement en Inde.

VC : le temps que tu as passé avant d’entrer chez e:motive quel a été ton action depuis Hong Kong?

US : D’un côté, j’ai commencé à enseigner à l’université Polytechnique de Hong Kong, dont le département d’ingénierie offre un « Master in Automobile Engineering Design« .
En tant que coordinateur de la partie « design » des cours, j’enseigne l’ergonomie, le packaging, l’histoire design automobile, les fondamentaux du design automobile, et design & culture.
De l’autre côté, bénéficiant d’un réseau de contacts professionnels quasi mondial, j’ai ressenti le besoin d’une fonction « pont » entre la Chine qui vit un développement « automobile » explosif, et des ressources externes, actuellement soit rare ou pas disponible en Chine. En discutant avec la direction de l’école de design de l’université, nous avons décidé d’unir nos efforts en bénéficiant des synergies évidentes. La création de e:motive en est le résultat.

VC : Hong Kong n’est pas connue pour son pôle automobile, c’est une ville plutôt tournée vers la finance, le commerce et l’immobilier. Comment se fait-il qu’il s’intéresse à l’automobile?

US : Avec la disparition de la production industrielle vers la Chine continentale, HK s’est en effet retrouvé avec les activités mentionnées plus le transport.

HK est une plate-forme formidable du trafic aérien mondial et abrite un des ports le plus grand et efficace du monde.
Mais en vue d’un développement durable, stable et complémentaire, le gouvernement a adopté un politique de soutien des activités en r&d, dont nous faisons partie. Depuis longtemps, il y des fournisseurs pour l’industrie automobile sur place, y inclus un centre r&d soutenu par le gouvernment dédié à l’industrie automobile. Ces activités ont reçu un grand coup de pouces avec l’apparition de l’industrie automobile chinoise ces dernières années.
Et il y a constructeur automobile locale, EU Auto Technology, spécialisé dans les quadricylces électriques, avec un produit fort sympathique, le MyCar.
Aussi, le soutiens au développement des véhicules électriques fait officiellement partie des priorités du gouvernement depuis quelques mois.
Nous voyons HK en tant que base idéale pour le r&d de solutions alternatives pour les marchés asiatiques. En conséquence, nous avons créé E:motive.
VC : Quels sont vos premiers contacts avec des industriels chinois?

US : Secret pour l’instant, mais nos contacts se situent autant avec les industriels et fournisseurs qu’avec les institutions.

En plus, nous préparons un projet pour un concours design chinois, et nous allons organiser un « summer workshop » dans lequel nous unirons des étudiants chinois, américains, coréens et locaux, de HK. Son thème sera le transport « électrique » dans les grandes zones urbaines, tell que le Pearl River Delta (Région du sud de la Chine entourant Guangzhou, Shenzhen, Hong Kong entre autre, et locomotive économique de la Chine dès les années 80).
VC : peux tu nous dire où en sont les Chinois avec la voiture électrique? que penses-tu des initiatives des constructeurs chinois en la matière?

US : Les voitures électriques et leur technologies associées représentent une opportunité idéale pour les nouveaux constructeurs chinois.
Ils peuvent se positionner dans une niche ou les constructeur établis ne se trouvent pas encore, donc à pied égale en terme de technologie.
Le gouvernement chinois travaille aussi dans ce sens avec des politiques de soutiens multiples.
Cette niche se referme cependant rapidement avec l’arrivé de la Nissan Leaf et Mitsubishi MiEV, et bientôt d’autres. Pour l’instant, les constructeur locaux ont surtout montrés des concepts et prototypes (hors voiturettes/quadricycles divers en vente), qui ne sont pas disponibles pour le public. Ceci est compréhensible dans le contexte d’absence d’infrastructure de rechargement, et des prix de vente nettement plus haut qu’une voiture thermique, mais moins performante. Il ne faut par contre pas oublier que hors son système de propulsion, un véhicule électrique ne diffère que très peu d’une voiture thermique.
Donc c’est uniquement au niveau des moteurs, batteries, système de contrôle de batteries/moteurs et des systèmes de câblages/chargement que les constructeurs chinois peuvent se démarquer. A ce sujet, BYD, aussi un grand constructeur de batteries, et Daimler viennent d’ouvrir un centre de technologie à Shenzhen dédié au voitures électriques. Et (peut-être sans rapport direct), le nouveau chef de VW en Chine est l’ancien responsable du développement des véhicule électrique du groupe.

VC : Au niveau Design la Chine n’est pas un pays de l’automobile au même titre que l’Europe ou les US, qui ont une longue tradition de conception automobile et du design (surtout Europe). Les voitures chinoises n’ont pas vraiment de style aujourd’hui, peux tu nous dire de quoi ils seront capable dans 5 ans et pourquoi?
US : L’absence d’histoire dans le domaine du design automobile représente une chance unique de ré-inventer le style automobile d’un autre point de vue, plus asiatique, et peut-être, plus « vert »?
La richesse de la culture chinoise en générale, combiné avec la liberté du manque d’histoire automobile local à respecter offre des nouvelles perspectives que les pays du design automobile traditionnel n’ont pas. Maintenant, il faut voir et savoir attraper cette opportunité unique. Contrairement au pays occidentaux, la Chine arrive dans le monde automobile du côté de la production, et commence peu à peu à développer, puis à concevoir, et finalement, à dessiner et imaginer à partir d’une feuille blanche une nouvelle voiture.
Ce process à l’envers (vue des Occidentaux) suit par contre la manière traditionnelle asiatique de l’éducation/apprentissage par imitation jusqu’à la perfection du « maître ». Pour le surpasser….
La voiture moderne étant un produit fort complexe et les clients chinois bien intelligents quand ils s’agit de dépenser leur argent, et en plus ayant le choix entre l’offre internationale et locale, les constructeurs chinois ont une tâche considérable à accomplir. La concurrence rude entre constructeurs chinois et le grand nombre de sociétés avec leur nombreux ingénieurs  permettent de gagner du temps dans ce développement par rapport à ce que l’ont connait de l’occident.
La politique de consolidation décidé par le gouvernement pour l’industrie automobile chinois va accélérer encore leur « apprentissage » en évitant trop de gaspillage par concurrence inutile. Nous verrons des voitures vraiment chinoise dans très peu de temps, et elles auront leur propres valeurs, différents des produits occidentaux/japonais.
VC : Quels sont vos moyens techniques actuels chez e:motive?

US : Côté soft, nous disposons des logiciels 3D de design/ingénierie (CAD/CAM) courant dans l’industrie automobile, en plus des logiciels habituels 2D pour la partie style/design.

Côté hard, nous avons accès a un marbre de taille standard pour un extérieur automobile, équipé d’un Taurus. Nous travaillons principalement un clay. En plus, nous disposons de moyens de prototypage rapides et traditionnels, avec des atelier bois, plastique et métaux, y inclus découpage laser.
Nous pouvons aussi projeter des images grandeur nature.
VC : Des photos de vos concepts à montrer?
US : Désolé, pour l’instant tout est confidentiel…
Par contre, nous organisons un workshop de design internationale en Chine en ce moment, et il y aura des maj régulier sur les activité sur notre site.
Aussi, sous peu, notre proposition dans le cadre d’un concours design en Chine sera rendu publique par les organisateur lors des annonces des résultats intermédiaires.
VC: Urs je te remercie et si tu pouvais nous tenir au courant des suites de ce workshop.

US : Merci à toi Yvon

{ 6 comments }

Salon auto Pékin 2010

by yvonhuynh on 10 avril 2010

Cette année a été marquée par de nombreuses acquisitions par des constructeur chinoise à l’étranger. Geely a acheté Volvo pour 1.8 milliards de dollars et a promis de maintenir les emplois en Suède. BAIC a mis la main sur des actifs de Saab. Le marché chinois est passé en tête devant les USA dont les principaux constructeurs sombrent dans la morosité. Voici une occasion unique pour les constructeurs de profiter de la faiblesse de certains constructeur et soit de commencer à mettre un pied à l’étranger (pays développés) soit de racheter d’autres constructeur en difficulté.

Autre époque autre stratégie de croissance.

Les années qui viennent seront fastes pour les constructeurs chinois, qui décidément ne suivent pas la trace des constructeurs japonais et coréens à leur époque de conquête des marchés occidentaux. La croissance des constructeurs chinois est en effet par acquisition externe, d’abord parce que la conjoncture s’y prête et parce que les cycles de marché se raccourcissent. La Chine si elle devaient mettre le même temps que les Japonais pour acquérir des parts de marché en occident ne fera pas le poids. Aussi à chaque époque chaque stratégie, n’en déplaisent aux puristes de la technologie automobile, la mécanique chinoise sera à très forte connotation étrangère.

Le salon de Pékin marque-t-il un tournant pour l’industrie automobile chinoise?

Je pense que l’on rira jaune bientôt en Occident, car les Chinois commencent à vraiment à maitriser leur production et apprennent à satisfaire des standards plus exigeants en matière de sécurité, de design, et de production. Cette année les produits chinois exposés au salon répondent à la demande de SUV en Chine, de voitures vertes, de design, il y en aura pour tous les goûts, et même si un Chery n’est pas comparable à Volkswagen, donnez leur encore cinq ans s’il vous plaît et on en reparlera.

Quant à SAIC, on n’en parle pas beaucoup en Occident mais le jour où ce géant discret fera parler de lui, ça va faire mal. Un constructeur de l’envergure de SAIC a plus d’inertie qu’un Chery ou BYD mais ce qui est sûr c’est que c’est une valeur sûre. SAIC est en partenariat avec GM et VW, et a beaucoup appris de ces derniers qui sont des références en la matière.

China-roots.com devien VoitureChinoise.org

Le site China-roots.com a mué en VoitureChinoise.org, et cette fois-ci on va vraiment couvrir le salon dans son intégralité et essayer d’être le plus exhaustif possible. Il y a des modifications majeures :

Le blog automobile devient un espace d’expression des auteurs qui connaissent bien le marché automobile chinois. Les billets qui tracent l’actualité seront dans le site principal, rubrique News. Déjà vous avez remarqué que nous avons commencé à republier après une longue absence.

Vous pouvez laisser des commentaires non seulement dans le blog mais aussi les articles news et autres articles consacrés aux constructeurs automobiles.

D’autre rubriques verront le jour, comme la section photos et vidéos qui est déjà un peu alimentée. Un forum sera remis en place dès que possible pour des conversations entre les internautes (il faudra s’inscrire). La newsletter sera remise en place, cette fois-ci elle sera gérée par un logiciel externe.

A bientôt.

{ 3 comments }

CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de d�tection des robots pour webmaster