Guerre secrète entre SAIC et Nanqi

by yvonhuynh on 4 février 2007

Automobile Le feuilleton Rover en Chine n’est pas encore terminé, au contraire la situation semble s’envenimer pour atteindre le stade de guerre ouverte.

Pour avoir annoncé publiquement le même jour 30 janvier 2007 le lancement de leur voiture respective ainsi que le prix, on est à se demander si les deux constructeurs ne se sont pas déclaré la guerre. Pure coincidence de calendrier? beaucoup de gens pensent que ces déclarations sont de simples offensives marketing, mais connaissez vous les événements qui ont conduit à ce dénouement? la veille du 30 janvier SAIC a invité les médias pour leur annoncer que le prix de la Roewe sera comprise dans la fourcette de 23-27 milles euros. Selon une source qui tient à rester anonyme, le 10 janvier SAIC était en mesure d’annoncer le prix de commercialisation de la Roewe, mais avait décidé d’annoncer publiquement le 31 janvier. De son côté Nanqi avait invité les médias le 20 janvier pour une annonce le 30 janvier, tout ceci laisse à penser que c’était bien orchestré. En fait les journalistes pensaient assister à un nouvel épisode des disputes au sujet de l’utilisation de la marque.

Après cette conférence de presse de Nanqi, le contenu a été mis sur le site web du constructeur, mais a vite été retiré car il contenait des informations à ne pas dévoiler…. Voici quelques extraits de cette conférence que j’ai réussi à retrouver: le porte parole de Nanqi a divergé de son discours pour distiller quelques phrases assasines sur le modèle du concurrent : »La Roewe est d’un design trop local, je conçois que c’est un produit 100% SAIC mais de là à dire que c’est un style britannique personne ne le croira. L’arrière de la voiture est d’inspiration japonaise et coréenne, comme quasiment toutes les voitures en Chine. Nous avons un cas d’école qui est la Teana (Nissan), regardez son arrière, croyez vous qu’il est de bon goût de le copier sur une Rover? »…

…Selon l’équivalent de l’euro NCAP en Chine à Tianjin, le MG TF est la première voiture de sport chinoise à avoir passé avec succès le test de collision avec 4 étoiles, ce modèle sera produit en même temps en Chine et en Angleterre.(fin de l’extrait) Du côté de SAIC personne n’a encore riposté. Jusqu’à l’époque du rachat de Rover, SAIC et Nanqi n’avaient rien de commun, pas même de produit concurrent dans leur catalogue. Il semblerait que SAIC soit en train de constituer un dossier pour attaquer juridiquement Nanqi sur la question des droits de production. Maintenant que la Roewe est sur le marché, il faut s’attendre à ce qu’elle fasse couler encore beaucoup d’encre.

Sur les forums les internautes ont constamment demandé à SAIC et Nanqi de s’associer pour ne pas faire deux fois le même travail, d’un côté Nanqi avec sa ligne de production et de l’autre SAIC avec ses dessins et ses hommes. Mais pour diverses raisons ça n’est pas allé plus loin. En fait les deux constructeurs étaient parvenus tacitement à un statu quo, comme dit un proverbe chinois: l’eau du puit ne doit se mélanger à l’eau de la rivière.Mais les choses ne se passèrent pas comme prévu, des critiques toujours sur le Net ont monté, supputant que SAIC n’était pas en mesure d’annoncer un prix à cause des problèmes de qualité. Il est à craindre que la réputation de Rover n’en prenne un coup avec cette histoire qui n’en finit pas.

Leave a Comment

CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de d�tection des robots pour webmaster