Un (ancien) nouveau prétendant : Haima Automobile (Groupe FAW)

by yvonhuynh on 9 juin 2007

Haima automobile Haima3

La Chine est on le sait depuis longtemps le marché automobile le plus dynamique du monde. Même si les annonces de création de constructeurs automobiles ax nihilo des années 2004 et 2005 ont fait long feux, on se souviendra brièvement que Bird, un des plus gros fabricants de portables en Chine ambitionnait de taquiner le secteur automobile avant de se raviser (ticket d’entrée relevé par le gouvernement de Beijing pour calmer la folie du moment et dans le cadre général du refroidissement de l’économie en surchauffe), ainsi qu’AUX, un fabricant de boisson dont j’ai oublié le nom, etc. Aujourd’hui les Chinois sont devenus plus réalistes, et seuls les entreprises possédant déjà les gènes de l’automobiles peuvent prétendre à développer une gamme de voitures.

Lors du dernier salon automobile de Shanghai, un nouvel acteur du paysage automobile chinois a sorti sa propre voiture sous sa propre marque. Vous connaissez sans doute Mazda Hainan, il s’agit d’une joint-venture FAW et Mazda (Ford). Cette usine se trouve dans l’ile de Hainan, dans l’extrême sud de la Chine, et fabriquait jusqu’à présent des Mazda. Mais il faut savoir que maintenant la partie chinoise de la joint-venture veut prendre ses libertés. C’est chose faite avec la Haima 3 de Haima Automotive. Là encore on joue sur le tableau marketing à fond. Je vous explique, Haima 3 et Mazda 3 sont très ressemblants, second jeu de mot, Hai veut dire mer, et Ma cheval, mais Ma c’est aussi la transcription en chinois de Mazda, tandis que que l’ile de Hainan signifie mer du sud(Hai mer, Nan sud).

Pour le moment, la Haima 3 est mûe par un 1.8L à boîte manuelle, dans la version standard et deluxe, et sera si ce n’est déjà fait au moment où j’écris ces lignes sur le marché Chinois. La Haima3 estla première voiture donc du partenaire de Mazda dans l’île de Hainan (FAW en fait).
Le développement de la voiture a necessité 42 mois, pour un investissement de 495 millions de yuans (50 millions d’euros environs).

L’assemblage de la voiture fait appel à des techniques de pointe comme le laser pour la soudure, contrôle de fabrication par laser, 29 brevets ont été déposés, et la Haima3 a passé avec succès les test Euro NCAP. Le design a été fait par la société italienne IDEA, le chassis et les suspensions ont été conçus par LotusQuelles sont les concurrentes visée par la Haima3 ? ce sont les voitures de milieu de gamme : Ford Focus, Peugeot 307, Honda Civic, Sagitar (15 000 euros) de Shanghai Volkswagen. Haima Automobile affiche clairement son ambition de concurrencer les marques étrangères en Chine. Ainsi après une phase de joint-venture, où Haima Automobile a capitalisé les connaissances sur le développement automobile, Haima Automotive passe à la phase deux comme ses confrères SAIC, Brilliance.

Leave a Comment

CrawlTrack: free crawlers and spiders tracking script for webmaster- SEO script -script gratuit de d�tection des robots pour webmaster